Chargement...


Le 25 décembre 2017

Les 7 tendances du marketing d’influence en 2018

L’engouement pour les influenceurs n’est pas prêt de s’essouffler. L’intérêt pour le terme « marketing d’influence » a en effet été multiplié par 90 entre 2013 et 2016 et a doublé lors des 9 premiers mois en 2017. La diversité des domaines s’appliquant aux campagnes influenceurs participent à l’intérêt toujours plus grandissant des marques pour ce type d’opérations jugées non envahissantes.
Etant donné que de plus en plus d’entreprises incluent une campagne influenceurs dans leur stratégie de communication, il semble judicieux d’en apprendre davantage sur cette nouvelle tendance prête à dominer cette nouvelle année.

 Pour vous guider dans vos stratégies, 7 tendances principales sont à prendre en considération.


1. Une augmentation de budget à prévoir

Les influenceurs sont très souvent sollicités à travers leurs différentes plateformes, et nous assistons à l’essor de comptes tenus par des hommes ou des femmes rassemblant des milliers de followers. Parallèlement, de plus en plus d’entreprises choisissent d’intégrer des influenceurs dans leur stratégie et recherches des profils qui pourront habilement promouvoir leurs services et produits. Une demande grandissante pour les grands noms du social media augmentent inévitablement la valeur de leurs services.

Les marques approchent souvent les influenceurs pour les mêmes choses, et souhaitent une collaboration basée sur des avantages mutuels. Alors que jusqu’à aujourd’hui envoyer des échantillons ou d’autres compensations pouvait suffire, il semble qu’il soit nécessaire d’investir davantage d’efforts sur les procédés d’activations influenceurs.

L’augmentation de la valeur des influenceurs face à cette demande grandissante ne tourne pas nécessairement autour de l’argent : ceux-ci vont de plus en plus commencer à s’intéresser à des partenariats en accord étroit avec les valeurs qu’ils souhaitent véhiculer. Maintenant qu’ils sont parvenus à rassembler des milliers d’abonnés, ils doivent continuer à les satisfaire et c’est pourquoi leurs collaborations futures dépendront principalement de l’affinité des marques avec ceux-ci. Que faut-il retenir ? Lorsque vous entamez une collaboration avec un influenceur, outre l’aspect l’aspect financier, il est important de lui montrer les avantages de travailler avec votre marque et ce que ce partenariat pourra lui apporter.

2. Mesurer les KPI et le ROI 

La première raison pour laquelle certaines entreprises rechignent à inclure des influenceurs dans leur stratégie est qu’ils ne peuvent pas tracer convenablement les résultats de leur campagne. Face à l’engouement pour les influenceurs, il sera indispensable de mesurer ses KPI et son ROI en 2018.

Grâce à différents outils de mesure et d’indicateurs, il est possible de suivre ses ROI et KPI pour chaque campagne et d’obtenir une analyse détaillée des résultats. Face à ce besoin de transparence et de volonté de mesures précises, on peut s’attendre au développement de nouveaux logiciels et de plateformes influenceurs qui rendront l’accès aux retombées significativement plus simple.

Un cas d’étude a examiné l’impact du festival de musique et d’arts de Coachella : il montre que les marques ont pu toucher des dizaines de millions de personnes et constater un engagement significatif en contrôlant l’audience totale, les likes, hashtags et commentaires. Il semble donc important de privilégier des analyses approfondies de campagne pour en mesurer efficacement les performances.

3. L’année de l’intégration 

Les campagnes influenceurs ont ce formidable potentiel d’améliorer le référencement naturel de n’importe quelle marque, mais il est primordial d’avoir en tête toutes les options possibles. Nous pouvons classer les influenceurs en 3 types de groupes : les macro influenceurs (souvent des célébrités), medium influenceurs et micro influenceurs.

L’année 2017 a tourné autour des micro-influenceurs, mais l’année 2018 sera concentrée sur l’intégration. L’année à venir verra des marques combiner différents types d’influenceurs pour atteindre leurs objectifs marketing. Chacune de ces catégories atteint une cible spécifique, ce qui aide les marques à couvrir une audience plus large qu’à l’accoutumé.

En plus de combiner macro, medium et micro influenceurs, les entreprises associeront également des stratégies de bouche-à-oreille lors de programmes spéciaux de promotion ou de fidélisation. En 2018, votre campagne ne sera plus qu’une simple promotion, mais visera à construire une expérience et une connection émotionnelle entre votre marque et votre cible.

4. Les formats vidéos : un élément crucial

Les gens sont fatigués des posts similaires qu’ils voient chaque jour : des images excessivement travaillées sur Photoshop montrant le portrait d’une apparente Madame Parfaite ou Monsieur Parfait, renvoyant à l’illusion d’une vie parfaite. Ils veulent désormais du réel, et les vidéos rendent cela possible. Les contenus vidéos éliminent cet aspect générique, requièrent moins de manipulation et engagent davantage.

L’utilisation de contenus vidéos à la fois sur la timeline et les stories est probablement la tendance la plus importante de 2018. Preuve en est que la vidéo peut être 2 fois plus efficace que des contenus statiques lors d’opérations de vente, alors n’hésitez plus à investir davantage sur ce point en publiant régulièrement.

5. Eviter les procès contre les marques et les influenceurs

Au tout début de l’ère du marketing d’influence, les entreprises contactaient les influenceurs pour la diffusion de posts recommandant certains produits ou services. Personne d’autre n’était concerné. Cependant, avec l’augmentation de l’utilisation de cette stratégie marketing, la Federal Trade Commission (FTC) aux Etats-Unis a instauré de nouvelles règles.

En 2017, la FTC a bouclé un dossier contre des influenceurs qui avaient caché l’existence de partenariats sponsorisés. Bien que les influenceurs et les marques soient devenus plus consciencieux sur cet aspect, on peut s’attendre à ce que 2018 compte davantage d’actions en justice à la fois contre les entreprises et les influenceurs avec lesquels elles travaillent. La raison en est simple, jusqu’à 93% des endossements restent inconnus des marques et des influenceurs eux-mêmes. On ne peut donc pas uniquement s’attendre à de nouvelles poursuites judiciaires, mais également à des règles plus strictes. C’est pourquoi vous et vos influenceurs devraient être prudents dans vos collaborations et suivre l’évolution de ces nouvelles législations à venir.

6. Les influenceurs « fake » et l’achat de followers 

Moyennant quelques dollars, chaque utilisateur de médias sociaux peut obtenir des milliers de followers. Ceci créé une nouvelle génération de « faux » influenceurs, c’est-à-dire des personnes ayant amassé une large base fan, mais en les achetant, sans que ce soit le fruit de leur propre travail.

Comme chacun veut désormais devenir une star des réseaux sociaux, on peut s’attendre à une recrudescence de ce type d’utilisateurs. Si vous commencez à travailler avec un « faux » influenceur, ceci peut vous apporter des ennuis car cela aura été une perte de temps et aura desservi votre stratégie marketing.

Un moyen d’éviter ce problème est de mettre en place un processus solide pour analyser et choisir ses influenceurs. Ne vous focalisez pas uniquement sur leur nombre de fans, mais analysez aussi l’engagement sur leurs publications. Les followers achetés commentent peu et interagissent rarement avec les publications : le taux d’engagement d’un faux influenceur est donc relativement faible comparé à leur base fan.

7. Instagram pour atteindre le milliard 

Instagram est l’une des plateformes les plus populaires pour les efforts en marketing d’influence et en 2018, sa popularité augmentera encore davantage. En septembre 2017, Instagram a annoncé qu’ils avaient atteint 800 millions d’utilisateurs. L’année prochaine, la plateforme se prépare à en accueillir 1 milliard.

A ce stade, le marketing d’influence sur cette application vaudrait près d’1 milliard de dollars, mais il pourrait atteindre 2 milliards d’ici à 2019. Instagram offre un nombre d’opportunités non négligeables, à la fois pour les marques et les influenceurs. En effet, cette plateforme aide à toucher un large public et présente des contenus photos ou vidéos très appréciés par les différentes communautés. Bien que cela semble profitable de se joindre à ce mouvement, prenez soin de créer des relations durables et cohérentes avec les influenceurs pour vous démarquer de vos concurrents.

 Conclusion

L’importance du marketing d’influence augmente d’année en année, mais la tendance évolue. La diversification des types d’influenceurs et les contenus vidéos seront les tendances dominantes de 2018. Assurez-vous que l’influenceur comme vous-même suiviez bien les clauses du contrat et les guidelines établies au début de votre relation : cela vous aidera à éviter de potentiels problèmes sur le long terme. Il est également important d’utiliser plusieurs outils pour mesurer différents aspects des posts et des campagnes afin d’ajuster votre stratégie au besoin.

Source : The Next Web
Photo : Le Ptidigital

L'actualité

À lire également